Cercle de Stratégie

Organisateur des Séjours et Conventions de jeux Les Semaines de l'Hexagone
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les nouvelles du front - janvier 1941, 2ème quinzaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 59
Localisation : 88

MessageSujet: Les nouvelles du front - janvier 1941, 2ème quinzaine   Lun 14 Mar 2016 - 15:14

The Boston Tribune


Edition du 17 janvier 1941

La crise des Falkland

Depuis que l'Argentine a pris l'initiative de prendre le contrôle des îles Falkland la semaine dernière, nous avons assisté à de nombreuses initiatives diplomatiques.
Malheureusement, l'espoir d'un règlement pacifique de la crise s'est éloigné un peu plus. En effet, nous venons d'apprendre l'échec de la tentative de médiation que le groupe des pays voisins de l'Argentine avait mené avec le soutien du département d'état américain.
Les ministres des affaires étrangères du Brésil, du Chili, du Paraguay et de l'Uruguay ont quitté Buenos Aires hier soir, en constatant l'échec des négociations.
Notre envoyé spécial en Argentine a pu recueillir quelques commentaires au sortir de la dernière réunion qui s'est tenu dans la capitale argentine.
Le ministre Uruguayen a manifesté son incompréhension, fustigeant une attitude intransigeante de la part du gouvernement argentin.
Le chef de la diplomatie chilienne a sobrement déclaré que l'Argentine porte l'entière responsabilité de tout ce qui pourra advenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 59
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front - janvier 1941, 2ème quinzaine   Lun 14 Mar 2016 - 15:21

COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
17-01-1941 - 13H20 GMT

DEMISSION DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERE BRESILIEN SUITE ECHEC TENTATIVE QUADRIPARTITE DE MEDIATION.


Agence RÖTERS de Nafnafjördur
L'agence qui éructe les nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 59
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front - janvier 1941, 2ème quinzaine   Jeu 14 Avr 2016 - 22:35

The Boston Tribune


17 janvier 1941      dernière édition

Le conflit franco-siamois

Nous apprenons de la part de notre correspondant à Hanoï, que l'amiral Decoux, gouverneur général d'Indochine (colonie resté fidèle au gouvernement de Vichy), annonce une contre-offensive des forces françaises sur les bases arrières de l'armée siamoise, à la frontière cambodgienne.
Le fer de lance de cette action serait le 5ème régiment d'infanterie de la Légion Etrangère, surnommé le "régiment du Tonkin".
Rappelons à nos lecteurs que depuis plus d'un mois, les incidents armés, initiés par le royaume du Siam, se multiplient aux frontières du Cambodge et du Laos. Ces deux territoires font partie de l'Indochine française, avec le Tonkin, l'Annam et la Cochinchine.
La nouvelle politique nationaliste et expansionniste siamoise a été initiée par le maréchal Pibunsongkhram depuis sa prise de pouvoir en 1938. Une de ses décisions symboliques a été de changer le nom de son pays en Thaïlande, en référence à la culture et à la langue Thaï.


Chili

Le gouvernement chilien informe qu'en raison de la situation très tendue dans cette partie du monde suite à l'agression argentine sur les îles Falkland, les grandes manœuvres navales prévues début février ont été avancées de quinze jours.


Proche-Orient et Moyen-Orient

Les forces britanniques continuent leur progression en Cyrénaïque. Une partie des forces italiennes est maintenant encerclée dans le camp retranché de Tobrouk.
D'autres nouvelles défavorables aux armées de Mussolini nous parviennent d'Ethiopie. Le QG britannique du Caire informe que l'empereur d'Ethiopie, le negus Haile Selassie, est de retour dans son pays après en avoir été chassé par l'invasion italienne de 1936. Sa présence parmi son peuple ne pourra qu'accélérer le mouvement de libération (un peu aidé par les troupes britanniques aussi !).


La bataille de l'Atlantique

La journée du 16 janvier a vu la destruction du cargo britannique de 14 118 tonnes Oropesa, au nord-ouest de l'Irlande, sans doute par un navire submersible allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 59
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front - janvier 1941, 2ème quinzaine   Lun 25 Avr 2016 - 8:46

COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
18-01-1941 - 08H20 GMT

DECLARATION GOUVERNORAT GENERAL DE L'INDOCHINE FRANCAISE : "NOS FORCES NAVALES COLONIALES ONT DETRUIT HIER UNE ESCADRE SIAMOISE A KOH CHANG"


18-01-1941 - 08h48 GMT

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT SIAMOIS : "LE 17 JANVIER NOUS AVONS REMPORTE UNE VICTOIRE NAVALE DECISIVE CONTRE LES FORCES COLONIALES FRANCAISES DEVANT KOH CHANG. L'ENVAHISSEUR EST EN DEROUTE SUR TERRE ET SUR MER".


Agence Röters de Nafnafjördur
L'agence qui éructe les nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 59
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front - janvier 1941, 2ème quinzaine   Sam 14 Mai 2016 - 19:08

The Boston Tribune

Edition du 18 janvier 1941

Le conflit franco-siamoise : victoire navale française à Koh Chang

Tôt ce matin, les agences de presse ont reçu des communiqués contradictoires de la part du gouvernement du Siam à Bangkok et de la part du gouvernorat général de l'Indochine française à Hanoï. Les deux parties revendiquent la victoire suite à une bataille navale qui a eu lieu hier à l'aube près de l'île de Koh Chang en territoire siamois. Le communiqué de la marine française en Indochine parle de la destruction de quatre navires adverses, et un cinquième endommagé, sans aucune perte à déplorer de leur coté. A Bangkok, on parle d'une brillante victoire de la part de la marine et de l'aviation siamoise qui a permis de repousser l'agression colonialiste, en évoquant toutefois des dommages subis sur deux de leurs navires.
Notre correspondant à Saigon nous a fait parvenir une information tout à fait fiable obtenue au retour de la flotte française a sa base. Il n'y a aucune perte ou dégât sur les navires, et aucun mort ni même blessé parmi les équipages. Ceci corrobore la version française de cet évènement, c'est à dire une victoire navale sans doute décisive.

Nous avons obtenu quelques détails :
L'engagement s'est déroulé près de l'île de Koh Chang, lieu de mouillage d'une partie de la flotte du Siam, stratégiquement placé à environ 50 kilomètres de la frontière avec le Cambodge, l'un des territoires des colonies constituant l'Indochine française.
La flotte d'Indochine est commandée par le capitaine de vaisseau Régis Bérenger, à bord du navire amiral, le croiseur léger Lamotte-Picquet.

Quelles vont être les suites de cette bataille navale ?
Nous avons déjà évoqué ce conflit entre le Siam et la France, portant sur une revendication territoriale de la part du gouvernement de Bankok, concernant plusieurs provinces à l'ouest des colonies du Cambodge et du Laos. Nous nous sommes également fait l'écho de la contre-offensive terrestre française du 16 janvier le long de la frontière cambodgienne. Là aussi les communiqués des deux camps sont contradictoires et proclament chacun la victoire.
Est-ce que la mise hors d'état de service d'une bonne partie de la marine siamoise par la marine française va permettre de sortir de ce statut-quo ? Nous avons consulté des experts de l'Extrème-Orient à propos de la situation, et l'avis le plus général est que le Japon ne devrait pas tarder à intervenir diplomatiquement pour modérer les prétentions du Siam, et pour éviter que le gouverneur général en Indochine, l'amiral Decoux, ne tire un avantage de la victoire navale française.


La bataille de l'Atlantique

L'activité des sous-marins allemands est en augmentation. Hier 17 janvier, deux navires ont été torpillés :
Le transport britannique Almeda Star, 15000 tonnes, à l'ouest de l'Ecosse. Aucun survivant parmi les 360 passagers et hommes d'équipage.
Le cargo britannique Zealandic, 10500 tonnes, au sud de l'Islande. Là aussi il n'y a aucun survivant.


Europe

L'agence TASS vient de diffuser un communiqué officiel du ministère des affaires étrangères de l'U.R.S.S., signé du ministre lui-même, Viatcheslav Molotov.
Le gouvernement soviétique proteste énergiquement auprès de Berlin contre le déploiement de troupes allemandes sur le territoire du royaume de Bulgarie. Ce pays est considéré par l'U.R.S.S. comme faisant partie de sa zone de sécurité.



J'ai un peu détaillé l'épisode de la bataille navale de Koh Chang du 17 janvier 1941, ainsi que le conflit entre la France et le Siam (la Thaïlande) car cette année c'est le 75ème anniversaire de cette victoire de la marine française (elles sont si rares !). Même si les pertes thaïlandaises ont été exagérées par Bérenger, et à l'inverse minorées par les thaïlandais (encore maintenant c'est pour eux un sujet de controverse).
Ces évènements sont bien mineurs par rapport à l'ensemble de la seconde guerre mondiale. Mais s'il n'y avait pas eu Koh Chang ? Le Japon aurait peut-être encore plus attendu pour intervenir et réfréner les ardeurs bellicistes de la Thaïlande. L'Indochine française, en difficulté au niveau des opérations terrestres, aurait peut-être dû céder encore plus de territoires ? et peut-être la physionomie de l'Indochine, en tout cas les composantes Cambodge et Laos, n'aurait pas été la-même à la fin de la guerre en 1945 ?
La victoire française de Koh Chang s'est un peu perdue dans les méandres de l'histoire. Sans doute il y a des raisons à cela : un conflit de type colonial, une marine (et l'Indochine en général) fidèle au gouvernement de Vichy ...
Mais elle n'est pas perdue pour tout le monde. Depuis 1941 jusqu'à aujourd'hui, la Thaïlande persiste à proclamer la victoire de Koh Chang. Un monument y est érigé, pour célébrer le sacrifice des marins thaïlandais qui ont repoussé l'agresseur colonialiste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouvelles du front - janvier 1941, 2ème quinzaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouvelles du front - janvier 1941, 2ème quinzaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Stratégie :: Association "Cercle de Stratégie" :: Partie ouverte au public :: Variations sur le jeu "Amirauté" :: "Falkland 41": les nouvelles du front-
Sauter vers: