Cercle de Stratégie

Organisateur des Séjours et Conventions de jeux Les Semaines de l'Hexagone
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Sam 9 Jan 2016 - 14:05

URGENT
COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
10-01-1941 - 11h00 GMT


// HIER NOMBREUX NAVIRES SUPPOSES ARGENTINS DANS RADE PORT STANLEY //
// DEBARQUEMENT ARGENTIN AUX FALKLAND //
// DERNIERE NOUVELLE PATROUILLES MILITAIRES ARGENTINES DANS VILLE PORT STANLEY //



Agence RÖTERS de Nafnafjördur
L'agence qui éructe les nouvelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mer 13 Jan 2016 - 11:04

The Boston Tribune

Edition du 11 janvier 1941

De notre correspondant à Buenos Aires :
La nouvelle est officielle depuis hier à la mi-journée. Les forces armées ont reconquis les îles Malouines (appelées Falkland par l'Empire Britannique, n.d.l.r.).
Le ministère de la guerre a publié le communiqué suivant :
"Après une bataille acharnée, mais promptement menée par les commandos d'élite, notre armée a rétabli la souveraineté de l'Argentine sur l'archipel des Malouines le jeudi 09 janvier 1941.
Aucune perte n'est à déplorer.
VIVA ARGENTINA"

Nous avons donc la confirmation d'un évènement majeur en ce début d'année 1941, dont les conséquences risquent de dépasser largement le cadre de l'Amérique du Sud.
Des premières informations ont été diffusées par une obscure agence de presse islandaise (?!) hier matin (heure de Washington). Mais notre rédaction n'y avait tout d'abord pas attaché un grand crédit. Une grande agitation diplomatique autour des ambassades et consulats argentins sur les territoires de la Grande Bretagne et de l'Empire semblait confirmer la nouvelle.
Hier en fin de soirée, le Secrétariat d'Etat à Washington a successivement reçu les ambassadeurs de Grande Bretagne et d'Argentine.
Les dernières informations en provenance d'Europe et d'Australie indiquent que des personnels diplomatiques argentins sont en cours d'expulsion, et que de nombreux ressortissants argentins ont été arrêtés par la police britannique.


Photo transmise par belino (recolorisée)



Il s'agirait une prise de vue à partir du navire amiral Moreno, de son sister-ship Cuirassé Rivadavia avec des destroyers et dragueurs de mine, un transport en arrière plan. La flotte se présente devant la passe donnant accès à la rade de Port Stanley.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mar 2 Fév 2016 - 11:11

URGENT
COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
11-01-1941 - 06h00 GMT

Communiqué britannique
Après prise de Bardia 05 janvier, forces de pointe du XIIIème Corps (ancien Western Desert Force) devant défenses Tobrouk le 07. Encerclement périmètre ville et port réalisé le 09.


Agence Röters de Nafnafjördur


Dernière édition par Benoît Marconnet le Mar 2 Fév 2016 - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mar 2 Fév 2016 - 11:18

URGENT
COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
11-01-1941 - 08h35 GMT

Communiqué italien
Après avoir brillamment stoppé offensive britannique, notre 10ème armée s'est repliée sur ligne de défense préparée à l'avance autour de Tobrouk.


Agence Röters de Nafnafjördur


(la prise de Tobrouk par les Britanniques fût réalisée le 21 janvier 1941)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mar 2 Fév 2016 - 11:23

URGENT
COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
11-01-1941 - 12h15 GMT

Communiqué allemand
Nombreux raids couronnés de succès sur navires britanniques en Méditerranée. Equipages de Luftwaffe inaugurent installation en Sicile par victoire éclatante sur marine britannique : porte-avions Illustrious coulé !


Agence Röters de Nafnafjördur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mar 2 Fév 2016 - 11:34

URGENT
COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
11-01-1941 - 12h27 GMT

Communiqué britannique
Les aviateurs allemands ont besoin de lunettes !
Illustrious est au port, après avoir rempli sa mission.


Agence Röters de Nafnafjördur


(L'Illustrious a bien réussi à rejoindre le port de La Valette à Malte, mais en très mauvais état ! Il a été rapatrié sur Alexandrie d'abord, puis Durban, et finalement fin des réparations à Norfolk aux USA en novembre 1941)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mar 2 Fév 2016 - 11:38

URGENT
COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
11-01-1941 - 18h00 GMT

Communiqué grec
Les forces armées grecques ont remporté victoire décisive contre armée italienne : prise du village de Klisura et col même nom, à frontière entre Grèce et Albanie.


Agence Röters de Nafnafjördur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mer 3 Fév 2016 - 12:42

The Boston Tribune


11 janvier 1941       dernière édition


Diplomatie

Les gouvernements allemands et soviétiques viennent d'annoncer officiellement la signature hier à Moscou d'un accord relatif au commerce et aux frontières.
Cet accord prévoit une intensification de commerce des matières premières et du matériel militaire entre les deux pays.

(Les historiens savent maintenant que cet accord comprenait un protocole secret, une habitude depuis le pacte de non agression d'août 1939, réglant un problème de partage de territoire en ex-Lituanie)


Les suites de la crise des Falkland
Nous avions évoqué dans notre précédente édition la rencontre entre le Secrétaire d'Etat et les ambassadeurs argentins et britanniques à Washington.
Nous apprenons que depuis vingt-quatre heures des contacts et des rencontres se sont succédés à l'initiative du Secrétariat d'Etat avec les ambassadeurs des pays de la région : Argentine, Brésil, Chili, Paraguay, Uruguay.
Dernière nouvelle : Montevideo (Uruguay) propose aux Brésil, Chili et Paraguay une rencontre quadripartite des voisins de l'Argentine pour un échange de vue sur la crise argentino-britannique.
Notre correspondant à Londres s'est vu opposé une fin de non recevoir à ses demandes tant auprès du Foreign Office qu'auprès des services du 10 Downing Street. Il n'y a pour l'instant aucune communication officielle de la part du gouvernement Britannique.
Une issue diplomatique à la crise ne semble pas d'actualité.


Dernière édition par Benoît Marconnet le Ven 5 Fév 2016 - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Jeu 4 Fév 2016 - 23:33

The Boston Tribune

11 janvier 1941         dernière édition

Europe

Le Blitz continue !
Nous reprenons la manchette de notre confrère anglais, le Hampshire Telegraph
Nuit de terreur sur Portsmouth
Hier soir, deux vagues de 300 bombardiers allemands se sont concentrées sur le centre ville de Portsmouth. Les bombardements ont duré jusqu'à deux heures à chaque fois, avec une quantité exceptionnelle de plus de 25 000 bombes incendiaires et des centaines de bombes explosives de forte puissance. Nous déplorons 170 morts et plus de 400 blessés. Six églises et trois centres commerciaux ont été détruits.


Clash au 10 Downing Street !
Selon des sources sures, les relations entre le premier ministre britannique Winston Churchill et l'autoproclamé chef de la France libre, le général De Gaulle, viennent de prendre un tour inattendu. Le général De Gaulle a été reçu en urgence hier en fin d'après-midi au 10 Downing Street. D'après certains témoins auditifs, la discussion (si cela pouvait s'appeler ainsi)a été très orageuse.
Au dire de certaines personnes qui ont pu l'approcher, le chef des Français libres était dans une fureur noire.
Nous nous perdons en conjecture sur les raisons de cette crise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Ven 5 Fév 2016 - 10:59

The Boston Tribune


11 janvier 1941      dernière édition


Politique

Hier au congrès, le président F.D. Roosevelt a fait présenter, dans le cadre de la discussion budgétaire, son programme "Lend-Lease" (prêt-bail) de fourniture de matériels militaires aux pays amis des U.S.A.


Europe (suite)

Nous apprenons ce matin la mise à la retraite du 4ème Lord de l'Amirauté britannique, le vice-amiral Sir Geoffrey Arbuthnot, en charge des transports et ravitaillements.
Compte tenu de son âge, 55 ans, peut-on plutôt évoquer un limogeage ? Il semblerait effectivement qu'il ait pris la porte assez violemment (d'ailleurs personne n'a pu nous confirmer si la porte était ouverte à ce moment précis).


(que les âmes sensibles se rassurent, Sir Arbuthnot, en réalité, a fini une brillante carrière après la guerre avec la Légion d'Honneur et avec le grade de chevalier commandeur du Très Honorable Ordre du Bain ... de circonstance pour un marin)


Faits divers

Anecdote rapportée par The Barrier Miner de Broken Hill (Nouvelles Galles du Sud, Australie).
Jeudi dernier, une passagère d'un vol commercial Melbourne-Sydney a été vue par l'hôtesse de l'air en train de prendre des photos depuis sa fenêtre. L'hôtesse a confisqué l'appareil. A l'arrivée, la police a auditionné cette dame. Finalement elle a pu quitter rapidement le poste de police, avec son appareil mais après que la pellicule en ait été retirée.
Nous ne pouvons que recommander à nos compatriotes qui voyagent dans l'Empire Britannique, même loin de tout théâtre d'opération de guerre, d'être vigilant à respecter les consignes des autorités locales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mar 9 Fév 2016 - 9:54

COMMUNIQUE DE PRESSE - AGENCE RÖTERS
12-01-1941 - 08h24 GMT

Le gouvernement argentin dénonce officiellement le traité Roca-Runciman du 01 mai 1933 entre l'Argentine et la Grande-Bretagne, et son extension par le traité Eden-Malbran de 1936.


Agence Röters de Nafnafjördur
L'agence qui éructe les nouvelles


Je remercie B1bis qui m'a transmis les informations concernant cet aspect des relations argentino-britanniques, ainsi que d'autres suggestions. Cela me permet d'alimenter cette rubrique par quelques messages : celui-ci et quelques autres à venir.
Je recevrai avec attention toute information qui pourrait entrer dans le cadre de cette rubrique, à propos du contexte historique, d'anecdotes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Mer 10 Fév 2016 - 11:29

The Boston Tribune


Edition du 13 janvier 1941

Amérique du Sud

La situation en Argentine.
Les spécialistes de l'Amérique du Sud, comme beaucoup, ont été surpris par l'action militaire argentine contre le territoire britannique des Falkland. Les gouvernements argentins depuis 10 ans se sont plutôt avérés pro-britanniques sur le plan économique, en témoignent les traités successifs Roca-Runciman de 1933 et Eden-Malbran de 1936. Nous rappelons à nos lecteurs le débat politique, parfois violent, entre les gouvernements conservateurs et l'opposition nationaliste. Cette dernière critiquant un prétendu état de dépendance économique du pays envers la Grande Bretagne. On se souvient de l'assassinat le 23 juillet 1935, en pleine séance, du sénateur Enzo Bordabehere qui dénonçait avec son collègue Lisandro de la Torre la corruption des élites économiques en lien avec l'application du traité Roca-Runciman.
Le partie conservateur a jusqu'à présent réussi à se maintenir au pouvoir, malgré des dissensions manifestes avec certains cercles militaires, grâce à une alliance entre les milieux d'affaires et les grands propriétaires terriens (représentés par la Sociedad Rural Argentina).
Il est clair que le pacte Roca-Runciman sert les intérêts de ces derniers en garantissant un volume d'exportation de la viande de bœuf argentine vers la Grande-Bretagne, avec des contreparties que certains jugent exorbitante sur un quasi monopole britannique sur l'importation de charbon, le contrôle des compagnies ferroviaires, avantages concédés aux entreprises britanniques ...
Le traité Eden-Malbran de 1936 reprenait peu ou prou les mêmes termes, avec, "cherry on the cake", le droit donné à la Grande-Bretagne de fixer elle-même le prix d'achat de la viande de bœuf argentine.
Un vrai chiffon rouge pour l'opposition des partis nationalistes et ouvriers.
Washington a régulièrement dénoncé cette situation quasiment coloniale, et la fermeture de facto du marché argentin aux entreprises américaines.

Une remise en cause de cette politique paraît être à l'œuvre à Buenos Aires. Après les opérations militaires, la dénonciation des traités commerciaux est une suite logique. Mais qui détient le pouvoir à la Casa Rosada aujourd'hui ?
Le président Roberto Ortiz, en poste depuis 1938, n'a jamais réellement pu l'exercer en raison d'une grave maladie. Les observateurs de la vie politique à Buenos Aires considérait que la réalité du pouvoir était entre les mains de Ramon Castillo depuis le mois d'août de l'année dernière. Qu'en est-il réellement ?
Des manifestations d'éleveurs sont signalées depuis l'annonce de la fin du traité Eden-Malbran dans les provinces de La Pampa, Santa Fe et Cordoba. La Sociedad Rural Argentina appelle à une grande manifestation le 15 janvier à Buenos Aires. Visiblement l'aristocratie terrienne est passée dans l'opposition au gouvernement.

Les prochains jours risquent d'être riches en révélations, rebondissements ...


Dernière édition par Benoît Marconnet le Ven 19 Fév 2016 - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Dim 14 Fév 2016 - 19:09

URGENT
COMMUNIQUES DE PRESSE - AGENCE RÖTERS

13-01-1941 - 19h54 GMT
ARGENTINE - LOI MARTIALE DECRETEE AUJOURD'HUI 12h00 HEURE LOCALE A BUENOS AIRES ET DANS LES PROVINCES DE LA PAMPA, SANTA FE et CORDOBA

13-01-1941 - 20h17 GMT
ARGENTINE - SOCIEDAD RURAL ARGENTINA DECLAREE HORS-LA-LOI

13-01/1941 - 22h30 GMT
ARGENTINE - PLUSIEURS ARRESTATIONS DANS MILIEUX FINANCIERS ET GRANDS PROPRIETAIRES TERRIENS


Agence Röters de Nafnafjördur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Ven 19 Fév 2016 - 10:37

The Boston Tribune


Edition du 14 janvier 1941

Les masques tombent en Argentine

Lors de notre précédente édition, nous nous posions la question de savoir qui détenait le pouvoir en Argentine ces derniers jours. Les évènements d'hier donnent la réponse : l'armée argentine met à bas les masques et se révèle être la véritable détentrice du pouvoir à Buenos Aires. L'illusion d'un pouvoir civil, représenté par le président Roberto Ortiz, malade et dans l'incapacité de remplir ses fonctions, est tombée. La discrétion dont a fait preuve l'armée jusqu'à présent (nul ne sait exactement quand elle a pris les rênes du pouvoir ? quelques jours, quelques semaines avant l'opération sur les Falkland ?) n'est plus de mise, maintenant qu'une grande partie du peuple argentin se retrouve unie derrière elle dans la célébration patriotique du retour des Falkland (pardon ! des "Malvinas") dans le giron national.
L'opération des Falkland ne serait qu'un prétexte pour légitimer un énième coup d'état militaire, pompeusement appelé "révolution de 1941" par ses auteurs ? Maintenant que l'armée et les partis nationalistes ont éliminé leurs adversaires politiques pro-britanniques des partis conservateurs et leurs alliés économiques (la haute finance et l'association Sociedad Rural Argentina des grands propriétaires terriens), peut on assister à une baisse des tensions entre la Grande-Bretagne et l'Argentine ? voir à un règlement diplomatique du conflit.
Compte tenu des discours entendus dans les nouveaux cercles dirigeants, cela n'en prend pas le chemin. Nous évoquerons seulement les propos belliqueux d'un des nouveaux secrétaires d'état, le colonel Juan Peron, président d'un tout nouveau parti : le parti National Populaire. Tout un programme !
Plus généralement, la rhétorique actuelle met l'accent sur l'influence négative de la Grande Bretagne, depuis les origines de l'Argentine :
- la prise de Buenos Aires (et de Montevideo) par les Anglais en 1806 puis en 1807 (à l'époque encore sous le contrôle de la couronne espagnole, donc de Napoléon).
- la prise des Falkland en 1833.
- le blocus économique de 1845 à 1847, sous la présidence Rosas
- la collaboration entre l'oligarchie et les intérêts économiques britanniques.

Toujours est-il que pour l'instant l'armée est omniprésente à Buenos Aires et dans d'autres villes du pays. Tous les mouvements de troupe visibles dans la capitale sont ils dus à des impératifs de sécurité intérieure, ou est-ce lié à l'opération militaire en cours aux Falkland ?



Offensive de charme de la junte vers les U.S.A.

Nous apprenons l'arrivée prochaine à Buenos Aires de Warren Lee Pierson, le président de l'Export-Import Bank (organisme pour la promotion du commerce US, et l'aide à nos entreprises sur les marchés extérieurs).
Rappelons à nos lecteurs qui est Mr Pierson : un ambassadeur de choc des milieux économiques, qui ne s'embarrasse pas des contingeances bureaucratique et diplomatique, et qui va droit au but (au sens propre comme au figuré).
Ce coté opportuniste peut éventuellement déplaire à nos amis britanniques ? Mais cela fait pas mal de temps qu'ils nous ont obligeamment fermé les portes du marché argentin !
Le nouveau gouvernement argentin a déjà publié un communiqué souhaitant la bienvenue à Mr. Pierson, avec les politesses habituelles sur le renforcement des liens entre Amérique du Nord et Amérique du Sud ...
Parallèlement, le nouveau secrétaire d'état aux relations publiques a pris contact avec un certain nombre de journaux américains pour les inviter à "se rendre compte de la réalité argentine, et de la ferveur nationale autour de l'opération de retour des Malvinas au sein de la mère patrie" (vocabulaire sous la responsabilité du secrétaire d'état argentin).
Nous avions déjà envoyé dès le 10 janvier un envoyé spécial à Buenos Aires. Il nous confirme qu'il a reçu le meilleur accueil possible de la part des autorités locales, et qu'il espère pouvoir nous expédier ses premiers papiers très prochainement.



Bataille de l'Atlantique

Après quelques jours d'accalmie, nous avons été informé du torpillage du vapeur britannique Culebra, 3044 tonnes, le 13 janvier au large du Portugal.


(le coup d'état militaire date réellement de 1943, appelé plus tard "révolution de 1943", et le colonel Peron en était ; devenu général, il a été élu président en 1946, avec son parti National Populaire, devenu depuis, et encore maintenant, le parti peroniste)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Sam 20 Fév 2016 - 20:40

The Boston Tribune




Edition du 15 janvier 1941

De notre envoyé spécial à Buenos Aires

Chers lecteurs, dès l'arrivée à l'aéroport de Buenos Aires des représentants de la presse américaine, dont votre serviteur, l'accueil que nous a réservé les délégués du gouvernement argentin était plus que chaleureux. Ces jeunes officiers (je crois qu'il faut chercher longtemps maintenant pour trouver un responsable civil au sein de ce nouveau pouvoir) n'ont pas tari d'éloges sur l'amitié US-Argentine, sur le sérieux et le professionnalisme des forces armées argentines, sur la paix et la sécurité qui règne dans tout le pays. Et quand ils disent tout le pays, c'est Malvinas incluses... Bref, le message qu'ils veulent transmettre est celui d'un pouvoir responsable qui contrôle la situation pour le meilleur.
L'opération sur les Falkland ? Ce n'est pas une opération militaire d'après eux. Juste une simple opération de police pour sécuriser un territoire argentin.
Les mouvements de troupe que nous n'avons pas arrêté de voir dès notre sortie de l'aéroport ? de simples manœuvres dans le but d'offrir aux jeunes recrues l'air vivifiant du large pendant l'été austral. On croirait presque avoir affaire à un organisme de voyage en croisière, ou pour des colonies de vacances !

Mais l'autre facette du discours officiel n'est que démonstration de force (de force tranquille pourrait-on dire).

Encore dans l'enceinte de l'aéroport, mais partie militaire, nous avons été présentés à plusieurs pilotes devant leurs machines toutes neuves.




Une fois dans les rues de Buenos Aires, nous avons eu droit à des défilés militaires. Entre nous, nous nous demandions si c'était réellement des défilés, ou si c'était un trajet simple en direction du port !











Plus tard dans la journée nous avons eu droit à une nouvelle démonstration un peu à l'extérieur de Buenos Aires :






Nous avons eu la possibilité d'échanger quelques mots avec certains des militaires qui posaient tout sourire. Ils ne s'en cachent pas : destination Port Stanley.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Jeu 25 Fév 2016 - 20:24

The Boston Tribune


15 janvier 1941 - Dernière Edition

De notre envoyé spécial à Buenos Aires

Cher lecteurs, après les premières impressions de voyage de lundi dernier, le 13 janvier 1941, je vais vous décrire le début de notre deuxième journée du 14 janvier.
L'ambiance a légèrement changée par rapport à la veille. Manifestement certaines informations ou certains mouvements de troupe semblent devoir rester confidentiels.
Des rumeurs circulent parmi les correspondants de presse. Certains prétendent qu'un nombre important de navires sont partis de Buenos Aires tôt ce matin, d'autres disent qu'au contraire ils ont été avisés de l'arrivée d'une flotte avant l'aube.
Une chose est sure : nous n'avons pas notre liberté de mouvement dès qu'il s'agit de s'approcher du port.
Avant d'assister au briefing de la presse étrangère dans les locaux du ministère de la Marine, j'ai pu prendre quelques photos "à la volée" lors de nos déplacements près du port.



Grande densité de cargos au Puerto Madero de Buenos Aires



Un instantané du cuirassé Moreno, chaudières allumées, dans la Darsena Norte


Une fois au ministère, nous avons eu le discours de bienvenue habituel, mais pas de réponses à nos questions.
A la place, le service de presse de la Marine a distribué plusieurs documents photographiques. Nous n'avons aucune certitude sur les dates exactes de prise de vue.
Pour que le lecteur puisse avoir une idée du contexte : en dehors du port de Buenos Aires, la visite des véritables bases navales militaires est définitivement exclue. Nous ne pouvons vous montrer que des documents donnés par les autorités argentines. Voici deux photos de la base principale de Puerto Belgrano :

Cette première photo n'est manifestement pas récente, et doit dater de deux ou trois ans, car la cale sèche au centre est occupée par un des cuirassés Rivadavia ou Moreno.



Cette deuxième photo montre le navire école Presidente Sarmiento, avec le croiseur léger Argentina au deuxième plan.



Ensuite, nous avons eu un long discours sur l'opération qui a conduit à la reconquête des îles Malvinas. Avec le détail des navires qui ont participé, au sein de la flotte pompeusement baptisée "Libertad".
Plusieurs photos ont été distribuées, mais sans que nous puissions vous confirmer s'il s'agit bien de la flotte Libertad, le 09 janvier dernier ou dans les jours précédents. Il peut tout aussi bien s'agir de photographies datant des dernières grandes manœuvres navales de 1940.
On reconnait les cuirassés argentins, avec un certain nombre de navires d'escorte et de transports.




Voilà tout ce qu'on a bien voulu nous dire de la part des autorités navales argentines.


article à suivre ...


Dernière édition par Benoît Marconnet le Ven 26 Fév 2016 - 8:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoît Marconnet

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 58
Localisation : 88

MessageSujet: Re: Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine   Jeu 25 Fév 2016 - 20:45

... suite de l'article

Juste avant que je ne boucle cet article, un de mes contacts locaux me fait parvenir deux documents authentiques, deux photos prises par hasard, de la sortie de navires de guerre du port de Buenos Aires dans la journée du 09 janvier, alors que les forces de débarquement argentines prenaient possession de Port Stanley.

Sortie du croiseur cuirassé Libertad :



Quelques heures plus tard, sortie d'un des croiseurs lourds argentins, avec des destroyers d'escorte :





quelques précisions :

Le navire école sur la photographie en couleur de la base de Puerto Belgrano n'est pas le trois-mât-barque Presidente Sarmiento, mais son successeur à partir de 1961, la frégate Libertad.

Voici une photo récente de la base de Puerto Belgrano, qui n'a pas beaucoup changée (mais les bateaux, oui !) depuis la photographie en noir et blanc de la fin des années 1930.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les nouvelles du front – janvier 1941, 1ère quinzaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle de Stratégie :: Association "Cercle de Stratégie" :: Partie ouverte au public :: Variations sur le jeu "Amirauté" :: "Falkland 41": les nouvelles du front-
Sauter vers: